Festin des Cougourdon…

Le « Festin des courgourdons » tire son nom du marché qui se tenait sur la place de l’église devant le monastère de Cimiez. Le « cougourdon » est le nom niçois donné au fruit d’une plante de la famille des cucurbitacées. Ce légume non comestible, introduit dans notre région au XVIe siècle, fut très vite adopté par les Niçois pour ses qualités propres : imperméable après avoir séché au soleil, il est souvent employé comme ustensile de cuisine.

Lou festin dei cougourdoun pilha lou siéu noum dau mercat que si debanava sus la plaça de la glèia denant dóu mounastèri de Cimies. Lou cougourdoun es lou noum nissart dounat à la frucha d’una planta de la familha dei cougourda. Aquèstou liéume que noun si pòu manjà, arribat en lou nouòstre paìs au sècoulou XVI, siguet lèu adoutat dai Nissart per li siéu qualità particulièri : impermeable après d’avé secat au soulèu, es fouórça utilisat coum’aise de couhina.